Accueil du site > Shintaido

Les points clés du Shintaïdo

mardi 10 mai 2011, par Caroline RAIEVSKI

  • Le relâchement

Le premier objectif du Shintaido est de rendre le corps et l’esprit complètement souples, fluides et détendus. On cherche à imiter la flexibilité de la méduse et de l’algue.

  • L’extension

Dans une seconde étape, on développe l’amplitude des formes et des mouvements à travers lesquels on exprime notre force vitale et nos talents.

  • L’ouverture

Beaucoup d’exercices permettent d’ouvrir le corps : les hanches, le ventre, la poitrine, les mains. Les pratiquants cherchent à développer un esprit d’ouverture face à la vie et aux autres.

  • L’efficacité

Les kumités (exercices avec partenaire) permettent de tester l’efficacité des techniques enseignées. La détente du corps, l’amplitude des mouvements, la justesse de l’intention rendent les techniques efficaces.

  • La beauté

La fluidité, la clarté des mouvements sont une part essentielle du Shintaido. Les mouvements ont un sens, les pratiquants sont encouragés à les « habiter ».

  • La coopération

Il n’y a pas de compétition. Chaque participant est encouragé à s’exprimer librement et à découvrir son potentiel dans un esprit de coopération, de respect de l’autre et de confiance.

  • La liberté

Dans le Shintaido, la discipline est une voie conduisant à la liberté du mouvement et de l’esprit. Lors d’un kumité, la pratique, d’abord formelle, se transforme progressivement en une sorte de danse entre les partenaires.