Accueil du site > Shintaido

Shintaido

Dernier ajout : 10 mai 2011.

Articles de cette rubrique

  • Les points clés du Shintaïdo

    10 mai 2011, par Caroline RAIEVSKI

    Le relâchement Le premier objectif du Shintaido est de rendre le corps et l’esprit complètement souples, fluides et détendus. On cherche à imiter la flexibilité de la méduse et de l’algue. L’extension Dans une seconde étape, on développe l’amplitude des formes et des mouvements à travers lesquels on exprime notre force vitale et nos talents. L’ouverture Beaucoup d’exercices permettent d’ouvrir le corps : les hanches, le ventre, la poitrine, les mains. Les pratiquants cherchent à développer un (...)

  • Les différentes facettes

    13 septembre 2010, par webmaster

    Un art martial moderne et non violent A l’heure actuelle, dans nos sociétés occidentales, les difficultés que nous avons à surmonter relèvent plus souvent de l’ordre psychologique ou émotionnel que de l’ordre de l’affrontement physique. Ce ne sont plus des techniques de combat dont nous avons besoin mais des moyens nous permettant de vivre dans nos sociétés modernes et de faire face aux difficultés qu’elles génèrent : stress, vie en ville, changements rapides, surinformation, hyper compétitivité. Pour (...)

  • Bo-jutsu - Ken-jutsu

    13 septembre 2010, par webmaster

    Le Bo-jutsu Le Bo est un bâton d’environ 1m80 utilisé traditionnellement dans les arts martiaux. Le Shintaido comprend tout un corpus de pratique du Bo avec des katas spécifiques aux noms souvent poétiques (" Vent ", "Feu ", " Eau "). L’essence du Shintaido (ouverture, relâchement, étirement, aller au-delà de ses limites) se retrouve dans la pratique du Bo-jutsu Shintaido qui comprend également des techniques de projections (nagewaza). Nombreux sont ceux qui considèrent le bo-jutsu Shintaido comme (...)

  • Les principaux katas

    13 septembre 2010, par webmaster

    La plupart des katas du Shintaido peuvent être pratiqués seuls, à deux ou en groupe. Ils peuvent être effectués de façon lente et méditative (" sei ") ou au contraire dynamique et expressive (" dai "). Certains katas sont accompagnés de la voix. Tenshingoso Il s’agit de l’un des katas essentiels du Shintaido. Selon le cadre dans lequel on envisage sa pratique, il prend une signification totalement différente. Comme technique martiale, il est le condensé de toutes les principales techniques (...)

  • Les origines

    13 septembre 2010, par webmaster

    Le Shintaido a été créé par Aoki Hiroyuki dans les années 60 au Japon. Né à Yokohama en 1936, Aoki Hiroyuki perd une partie de sa famille pendant la guerre. Ces évènements marqueront durablement sa vie et son œuvre. Passionné par les arts, il se destine plutôt à une carrière artistique. Pour fortifier son corps, il s’inscrit au club de karaté de son université et se révèle extrêmement doué dans ce domaine. Il devient capitaine du groupe en un temps record puis assistant d’Egami Shigeru, maître de l’école de (...)

0 | 5